26/06/2014

Estivales AXA 2014

Première participation pour moi aux estivales AXA le weekend dernier (ou plutôt avant dernier), une des rares courses auxquelles je peux participer en ce moment. Pour une fois la date tombait bien, cela faisait déjà quelques années que j’avais envie de tester ce parcours, mais j’avais toujours eu un empêchement les années précédentes… Voilà donc déjà une bonne chose de faite Clin d'œil

Le départ avait lieu à 11h, ce qui ne m’obligeait pas à me lever trop tôt. Le temps d’avaler un mini en-cas pour partir le ventre léger. J’avais déjà pris soin de faire le plein de glucides lents la veille au soir très tard, après de nombreux essais, cette méthode ne m’a jamais fait défaut, contrairement au fameux « repas 3h avant la course » qui ne m’a jamais réussi, tout le contraire…

Une fois sur place un bon 30 min avant le départ, j’ai vite récupéré mon dossard puis un bon échauffement, avec 3 tours de l’étang au bord du boulevard du Souverain, et encore quelques A/R vers le départ, au moins 3km d’échauffement je pense. J’aurais croisé entre-temps 4-5 personnes du club de Solvay participant, comme DavidC., SandrineB. (2e A1 ! joli) ou encore AntoineG. (12e V2 joli aussi) un habituel lieu de rendez-vous du groupe, cette course faisant partie de notre ‘challenge’ interne Clin d'œil.

Puis direction le départ, en bonne position mais pas trop non plus, je ne vise pas le top 5 hein ? Surtout que quelques personnes sont là pour partir à fond, en plus de la course habituelle de 14 kms, il y a un 5 km pour ‘’débutants’’ en même temps… et les participants ne sont pas forcément tous débutants…
En plus de ça, le parcours monte dès le début (même départ qu’aux hivernales AXA), donc quelques kms bien difficiles à prévoir au début, raison de plus de ne pas partir comme une balle.

Donc, un départ prudent, et j’ai bien fait car ça monte bien comme prévu, mais encore plus qu’aux hivernales en fait, dès le 2e km on descend un peu pour remonter de plus belle et à nouveau quelques montées, descentes et remontées, vraiment pas facile jusqu’au 5e km, qui passera en un peu plus de 21’30’’.

Pour l’instant j’ai relativement géré et la FC est encore raisonnable, tout juste vers les 180, parfois moins, il fait encore assez frais (pour la saison), donc pas de problème de surchauffe estivale Clin d'œil. Le parcours va peu à peu se faciliser (oui j’aurais pu écrire : va peu à peu devenir plus facile… mais non, je n’avais pas envie…Langue tirée) et je vais pouvoir augmenter le rythme.

Grace à mon départ assez relax, j’ai un petit avantage par rapport aux personnes que je rattrape au fil du parcours et qui manifestement sont parties au max… pas grand monde n’arrive à suivre… personne en fait, je ne fais que remonter du monde, c’est très motivant, même si c’est du à un départ lent.
Et puis dans mon cas, j’ai déjà souvent remarqué qu’un départ légèrement plus lent m’avantage bien plus qu’un départ un peu trop rapide qui me coupe les jambes après quelques kms (surement du à mon profil ‘’pas vraiment fait pour l’endurance’’ et qui génère beaucoup d’acide lactique, contrairement aux profils ‘marathoniens’ qui en produisent peu, même à fond… ce n’est pas moi qui l’invente mais mon test à l’effort de l’an passé, plus de 16 mmol/l d’acide lactique à la fin du test… je vais me mettre au 1500m…).
Bref à retenir à l’avenir, pas partir trop vite…

Je remonte donc peu à peu du monde, double au passage KevinV. avec qui je vais parcourir quelques kms en compagnie d’un autre concurrent… enfin concurrent c’est vite dit, à ce niveau-là, pas vraiment de concurrence… On se relaye un peu tous les 3, genre on est des pros et on s’abrite du vent et tout en tentant de distancer le 29e participant Sourire. Kevin me dit que je n’ai pas à l’attendre, mais là je commence quand même à être à fond, peut pas aller beaucoup plus vite, donc on va rester ensemble encore un peu… Il a le temps de m’expliquer la fin du parcours, avec courte mais grosse difficulté vers le 12e km. Puis à la faveur d’une descente je prendrai peu à peu le large.

10e km juste sous les 42’, les jambes tournent toujours bien, sur le plat je reste entre 3’55’’/km et 4’/km sans avoir l’impression d’être dans le rouge et en descente l’allure augmente bien.
Il y a juste les montées qui passent moins bien, comme toujours, je vais d’ailleurs bien sentir la courte mais grosse difficulté du 12e km… en effet… Mais pourrai relancer par la suite sans trop de mal, encore une belle ligne droite en faux plat descendant, je suis isolé, je n’entends personne derrière, plus grand monde devant, y’a bien un coureur, mais assez loin.

2014-06-15-Axaestivales-IMG_5324.JPG

quelque part en 2e partie du parcours vers le 10e km je pense

 

2014-05-16-moi1.jpg

 

Au fur et à mesure que la pente augmente je me prends au jeu et augmente bien l’allure, et encore, les jambes sont bonnes et le concurrent de devant semble être bien plus près maintenant. Encore un effort, à fond à fond, allez l’objectif est maintenant de rattraper le gars devant, 50m nous séparent, l’allure instantanée du Garmin est proche des 3’/km. Toujours cette grosse descente (ce que nous avons monté au départ), le gars devant ne semble pas très motivé à finir à fond donc finalement je le passe sans trop de mal et il ne suit pas, je poursuis à fond jusqu’au bout, comme je ferais pour un test VMA, même s’il n’y a plus personne devant, c’est juste pour le fun Sourire.

Quelques spectateurs à l’arrivée semblent me connaitre et m’encouragent, j’arrive encore à les entendre, je ne cours donc pas encore à la vitesse du son, mais pas si loin quand même avec une vitesse de Pi pour ce dernier km ;) soit 3’14’’, mieux que ma VMA ! sympa ce petit finish en descente… Je n’aurais pas fait ça sur plat après 13 kms de course vallonnée évidemment…
Mon poursuivant finira à près de 15’’… que j’ai dû lui prendre en 300-400m… bon je pense quand même qu’il n’était pas à fond…

Ce sera donc une 24e place sur 465 pour 58’15’’ sur ce parcours pas facile de 14 kms
Soit 4’10’’/km de moyenne.
FCmoyenne 179 / Max 191

Très bonnes sensations si l’on tient compte du type de parcours vallonné qui ne me réussit pas trop en général, donc très satisfait, la forme est restée bonne suite aux 20 kms de Bruxelles.

Après la course et un rapide débriefing avec les collègues du boulot et autres connaissances, je suis assez vite rentré chez moi, mes parents étaient là et je n’avais pas trop de temps de rester.

2014-05-16-axaestivalesFC.jpg

2014-05-16-axaestivalestpskm.png

2014-05-16-axaestivalesalt.png

2014-05-16-axaestivalesparcours.jpg


a+

23:55 Écrit par LaurentP dans Courses - Résultats | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Bravo à toi pour cette belle course et content de voir que tu tiens toujours la forme. Bon weekend.

Écrit par : rohnny | 28/06/2014

merci rohnny, pour la forme ça va aussi, mais surement pas aussi bien que toi après 4 semaines de vacances ;-)

Écrit par : LaurentP | 02/07/2014

Bravo Laurent,
Pas facile comme course même si les arbres cachent un peu le soleil! ;-) C'est un parcours difficile mais bon pour travailler sur la puissance. Le décor ne doit pas être fort différent des foulées d'Axa au des hivernals? Sauf quelques kilo en plus...;-)
Bonne continuation dans tes entraînements! ;-)

Écrit par : robert72 | 26/07/2014

Salut Robert, oui le décor est très similaire aux hivernales, par contre la végétation est différente vu que c'est l'été, tout est beaucoup plus vert. Le parcours et identique en bonne partie, avec juste quelques boucles vallonnées en plus, donc pas facile... heureusement qu'il faisait frais sinon j'aurai eu beaucoup de mal !

Écrit par : LaurentP | 02/08/2014

Les commentaires sont fermés.