24/05/2014

20 kms de Bruxelles 2014

Voilà, le grand évènement annuel des 20 kms de Bruxelles a eu lieu dimanche dernier (oh déjà presque 1 semaine… décidément le temps passe de plus en plus vite…). C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je me rends à cette course très populaire, presque trop même quand on voit à quelle vitesse sont vendues les 40000 places disponibles ! L’ambiance est toujours au top avec tout ce monde présent chaque année sur le bord de la route pour suivre la course et nous encourager, et encore plus de monde les années où la météo est de la partie, comme ce fut ‘’encore’’ le cas cette année. Oui, je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai comme l’impression que la météo est un peu trop souvent meilleure que la normale les jours des 20 kms de Bruxelles, juste histoire de m’embêter…
Tiens tu t’es bien entraîné pendant plusieurs mois ?? eh ben voilà je te colle un beau soleil et du 20°C pour que tu traines bien en course, t’es content ??Clin d'œil
Mais cette année, j’ai en partie déjoué les plans de cette Mme soleil Langue tirée, oui, oui, j’ai résisté un peu mieux que ce à quoi je m’attendais, ce qui est assez rare…

Départ de la maison vers 8h30, je vous passe la cohue habituelle dans le métro pour rejoindre le point de départ. J’arrive au stand Solvay vers 9h15, donc assez en avance… Mais pas encore assez pour participer à la photo de groupe qui avait lieu à 9h10… quelle idée de la mettre si tôt… Bon de toute façon ce n’est pas bien grave, nous étions plus de 200 cette année, on ne m’aurait même pas vu sur la photo… Bouche cousue Le temps de discutailler rapidement avec quelques collègues et c’est parti pour un petit échauffement, à l’ombre. ‘Rester à l’ombre’ sera d’ailleurs mon obsession du matin, éviter tout rayon de soleil, mon grand ennemi en course, jusqu’à l’arrivée...
Puis direction le box de départ, 1er box derrière les élites, comme les années précédentes (et surement comme les années suivantes car le box élite, même pas en rêve je pourrai y accéder, du moins légalement…. et le box suivant, qui commence après la 6000e place, sauf gros soucis, je devrais avoir encore quelques bonnes années devant moi pour prétendre à mieux Clin d'œil ).
Me voilà donc dans le box à 9h50, 10’ avant le départ, l’accès fut assez facile, pas de gros blocage à l’entrée. Puis direction une place à l’ombre en attendant le départ. Je devais être à la moitié du sas environ, sans vraiment chercher à gratter des places, vu que de toute façon je ne comptais pas partir vite avec cette météo en ma défaveur.
L’objectif théorique aurait été de refaire un « sub 1h20 », mais étant donné les conditions du jour, je m’étais fixé un 1h25’ environ.

Une fois le classique boléro terminé, le départ a eu lieu et c’est parti sur un rythme correct, malgré le monde au départ, je ne peux pas dire avoir vraiment été gêné. Le 1er km en 4’15’’, par contre on est en plein soleil sur l’avenue de la Loi, pas un brin d’ombre et ça chauffe déjà beaucoup, heureusement, on tourne bientôt à gauche rue Ducale et je pourrai enfin retrouver de l’ombre. C’est ici que je vais dépasser Jean-MarcD., un collègue du boulot, il garde son rythme pour faire 1h30’ et n’a pas tenté de suivre, normal… Puis les kms suivants s’enchainent, j’arrive à rester à l’ombre toute la rue de la Régence, je bois bien au 1er ravito, ensuite place Poelaert, puis un premier tunnel, où je prendrai la partie de droite, puis avenue Louise où je pourrai encore rester à l’ombre, en me collant sur le côté gauche de la route. La FC est encore bien basse vu les conditions, je suis assez surpris… en fait non, j’ai été surpris, mais seulement après la course, car en courant, je n’ai même quasiment pas regardé la FC Surpris.
Bref, le 5e km passe en 21’10’’ puis je continue sur le même rythme jusqu’au bois de la Cambre où la route commence un peu à s’élever. J’arrive toujours à bien rester à l’ombre quitte à faire parfois un petit détour (l’expérience m’a prouvé que c’était rentable), et pour le moment les jambes tournent vraiment pas mal, pour les conditions du jour en tout cas, je me surprends à ne pas trop peiner dans les montées et dépasser régulièrement du monde, dans les descentes c’est encore plus flagrant. Super, on continue, mais j’en garde sous la semelle, histoire de ne pas me griller trop vite… Je bois encore 2-3 gorgées au ravito.

10e km en 41’50’’, pas mal, c’est en avance sur mes 1h25’ et surtout je suis loin de la zone rouge, donc c’est très motivant, je sens déjà que la course devrait mieux se passer que prévu…

A ce moment-là, il reste encore toute l’avenue Delleur à se taper, en plein soleil… Oui, mais la contre-allée à l’extérieur est à l’ombre, et comme il y a 2 ans, j’ai pris cette option, ça rallonge un peu, mais ça permet de rester abrité ! Nous n’étions pas très nombreux à suivre cette option, 2-3 personnes en ligne de mire maxi, alors qu’un bon paquet était sur la route. Ensuite, une dose d’isostar lors du ravitaillement, puis ce sera la belle descente av. Delleur, où j’ai pu faire un bon 3’40’’/km, vraiment sans forcer, ce qui m’a encore assez surpris. J’ai d’ailleurs doublé un 2e et dernier collègue de Solvay à ce niveau (que je ne connaissais pas, normal car il ne sera embauché que le mois prochain si j’ai bien compris Clin d'œil ) puis j’ai tenté de garder un rythme correct sur le boulevard du Souverain, et même si les conditions ne me permettaient pas de faire du 3’50’’-3’55’’/km super à l’aise comme l’an passé, j’étais proche des 4’/km – 4’01’’-4’02’’ environ donc très satisfaisant et mieux qu’espéré, et puis il faut dire que je suis revenu sur 2 sœurs jumelles tout de vert vêtues, qui avaient une allure similaire à la mienne (‘allure’ du point de vue de la vitesse de course, car côté allure physique c’était à des années lumières mieux que moi Langue tirée ), et l’un dans l’autre, je me suis dit, autant rester derrière c’est très bien comme ça. (en tout bien tout honneur évidemment… InnocentBouche cousue )

15e km en à peine plus de 1h01’, pas mal, pas mal, puis une des 2 sœurs va prendre le large, je n’ai pas pu suivre, mais heureusement il restait l’autre, lol Langue tirée.

Encore un peu de boulevard du souverain, puis, on ne peut pas y échapper, la montée de Tervueren… Mais là encore, j’ai bien limité la casse, alors que je perds souvent des places dans cette montée, j’ai étonnamment résisté cette année vu la chaleur avec un 1er km de montée en 4’22’’ et le suivant en 4’18’’, bon là je commençais à être à bloc aussi, l’arrivée étant proche je pouvais lâcher les forces qu’il me restait (et puis il ne fallait pas trainer car il y avait le petit short vert à suivre …). Bref, une fois la montée terminée, le reste du parcours s’est assez vite terminé, sous les 4’/km et sans grosse fatigue, la ligne est franchie en 1h22’30’’, vraiment satisfait !!

Un 4’05’’/km de moyenne sur ce parcours, dans ces conditions, ça va, surtout que la FC est restée relativement basse en moyenne en plus : 178 FCmoyenne. Je me dis presque que j’aurais pu aller un peu plus vite… Mais bon j’aurais gagné quoi, peut-être une minute ? J’aurais de toute façon été loin de mon record de l’an passé (1h18’50’’), et j’aurais peut-être craqué sur la fin aussi… Donc pas la peine c’était très bien comme ça Sourire

Ensuite petits étirements, puis j’ai rejoint le stand Solvay, en croisant notre premier arrivant JoëlG. (1h16’ ! super ça !), quant à moi je serai le 2e de chez nous (sur plus de 200 tout de même). Le stand était plein à craquer de fruits, boissons, gâteaux, c’était vraiment bien d’avoir toutes ces choses-là après la course, merci les organisateurs(trices). Puis RobertD est passé avec son frère Patrick pour qui c’était la première sur cette course, mais avec un coach comme Fernand Brasseur, cette première fut un succès ! Nous avons pu faire un petit footing de récup tous ensemble et mettre au point notre stratégie pour l’Ekiden de Charleroi jeudi prochain...

Une fois bien reposé et restauré au stand, retour à la maison avec le sentiment d’avoir passé un très bon début de journée Sourire

Mine de rien c’est mon 2e meilleur temps sur ce parcours, il y a quelques années, j’aurai signé les yeux fermés pour ce chrono, même avec une météo idéale, au frais… Je reste bien motivé pour l’an prochain, avec un bon entraînement et une météo qui me conviendrait mieux, ces 1h18’50’’ ne sont pas si imprenables Sourire

2014-05-18-20kbrux-FC.png

2014-05-18-20kbrux-tpskm.png

Pour le parcours et altitude, voir la description des années précédentes...



a+

01:57 Écrit par LaurentP dans Courses - Résultats | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Et encore un beau descriptif de course ... surtout la partie avec "le peit short vert", ... on en redemande ...

Écrit par : Alain De Jonghe | 26/05/2014

Bravo Laurent!! Comme tu dis très bien! Un chrono idéal au vue des conditions en ta défaveur...Ceci dit, je trouve que ta tactique, de partir moins vite, te donne une bonne arme pour ne pas monter trops vite dans le rouge.
Dans ton histoire tu ne dis pas que tu es passé devant le schort vert? ;-)
Terminer dans les 800 c'est plus que honorable....Pour ma part je constate que chaque coureur que je connais à fait un chrono moins bon que l'édition précédente..." 3'30 et 4' "
A jeudi pour le passage de témoin..."Sans schort vert;-)"

Écrit par : robert72 | 26/05/2014

Bravo Laurent pour cette belle performance et pour ce beau CR. Bonne récupération et surtout bonne continuation.

Écrit par : Rohnny | 26/05/2014

Merci à tous ;-)
Robert, c'est vrai que toutes les courses où j'ai démarré sans trop forcer m'ont bien réussi, il faut juste trouver la bonne dose pour ne pas partir trop lentement et perdre trop de temps ;-).
PS pour le short vert, en fait j'ai regardé les photos, mais il n'était même pas vert... en fait c'était un t-shirt vert, et un short noir, les efforts en course ont du perturber mes esprits !!. Et sinon, non, j'ai même pas réussi à suivre jusqu'au bout, elle m'a mis 20-30 m d'avance à l'arrivée, mais au final je fais quand même 20'' de mieux, avec le chrono officiel... facile ;-)

Écrit par : LaurentP | 28/05/2014

Ha, ha, trop marrant ton commentaire ;)... La gente féminine te fait courir... Peut-être que l'an prochain tu suivras un short bleu ;)...
A plus

Écrit par : Virginie | 30/05/2014

;-)
Courir derrière un short bleu pour faire 1h17' j'en rêve, mais il me faudra encore pas mal d'heures d'entraînement pour espérer avoir une chance de tenir... sans oublier un temps frais bien sur ;-)

Écrit par : LaurentP | 30/05/2014

Attention car cela pourrai faire un nouvel article dans Zatopek: Les mirages de la course à pied.. :-)))

Écrit par : robert72 | 03/06/2014

Les commentaires sont fermés.